MTProd
Français français
English english
Nederland nederland
Deutsch deutsch

Partitions pédagogiques

Le matériel proposé par un grand nombre d’éditeurs répond souvent plus à des critères économiques que pédagogiques. « L’offre » ne correspond donc pas toujours à l’évolution et aux structures d’enseignement des établissements musicaux.

Exemples :
- Au piano , tant de méthodes proposent des morceaux avec de la clé de fa dès les premières pages. Dans combien d’établissements apprend-on la clé de fa en première année de formation musicale ?
- Pour la main droite, les notes, dès le début, se situent dans le haut de la porté. Est-ce bien logique alors qu’aucune école ne commence la lecture des notes par les aigues ?!
- Pour le keyboard , presque toutes les méthodes sur le marché sont destinées à des gens qui veulent apprendre l’instrument sans avoir suivi des cours de solfège au préalable. La moitié du contenu de ces méthodes est constituée d’éléments solfégiques (une blanche = 2 noire, qu’est-ce qu’une portée, …). Ces éléments sont donc redondants et complètement inutiles pour l’élève qui suit les cours de formation musicale dans une école de musique. En attendant, le client paye 50% du prix pour des prunes !
- Pour des raisons économiques évidentes, une majorité de partitions de variété se présente sous la forme d’un système à trois portées : une pour le chant, les deux autres pour le piano (accompagnement ou mélodie et accompagnement). Des grilles d’accords pour guitare viennent souvent ponctuer le tout. Ces partitions fourre-tout sont donc destinées à des musiciens assez expérimentés qui se serviront de la partition comme d’une base de travail dans laquelle ils puiseront les éléments qui les intéressent. Il paraît clair qu’il est très difficile pour un enseignant d’utiliser ces partitions telles qu’elles. S’il désire utiliser ces morceaux, il sera quasiment obligé, dans la plupart des cas, de les arranger
- Tellement d’arrangements sont simplifiés à outrance (pour rendre les « tubes » accessible au plus grand nombre et donc pour en vendre le plus possible) qu’ils sonnent généralement mal, creux. De plus il y a un gros risque pour que l’élève joue la version « entendue », connue et non la version qu’il lit !

Ces constatations mêlées à sa passion pour la composition ont amené Christian GERARD à entreprendre la création d’un matériel pédagogique adapté au niveau de l’élève tout en gardant l’attractivité.

Comme il n’existe pas de structure commune internationale classifiant les niveaux des élèves, les partitions proposées sont répertoriées comme suit : 3 cycles de 4 ans

1er cycle : les 4 premières années d’étude
2ème cycle : les 4 années suivantes
3ème cycle : les 4 dernières années

cette rubrique

Keyboard (clavier moderne)
Piano
Orgue
Saxophone